Brest. Les navires Jeanne d’Arc et Colbert bientôt démantelés

Le porte-hélicoptères Jeanne d’Arc et le croiseur Colbert devraient être déconstruits à partir de 2014. Ces deux grandes unités emblématiques de la Marine nationale (180 mètres), aujourd’hui en rade de Brest, font l’objet d’un appel d’offres lancé le 14 septembre. La Marine précise que le chantier devra être mené « dans un pays membre de l’Union européenne ». Comme pour le porte-avions Clemenceau, conçu à la même époque, à la jonction des années 1950 – 1960, la question du désamiantage sera sensible. Après des années de tergiversations entre la Méditerranée, l’Inde et Brest, le porte-avions avait finalement été déconstruit en 2010 en Angleterre, où 700 tonnes de matériaux amiantés avaient été retirées. Au total, 120 bâtiments de la Marine nationale sont en attente de démantèlement.

Un navire Jeanne d’Arc vogue sur l’océan.

 

Publicités